Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2015

Avengers: l'Ere d'Ultron

 

7502564-11568723.jpg

 

Des super-héros vont devoir unir à nouveau leurs forces pour combattre Ultron, un être technologique qui veut éradiquer l'espèce humaine. 

 

Lien pour la vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=bKnV6ZXmTcc

 

Un jour, je sais plus qui, a dit: et si on faisait un film sur les Avengers? Quand j'ai entendu ça, j'ai cru à une bonne blague. Je connais pas grand chose aux comics, mais faire un film sur les Avengers ça voudrait dire rassembler un paquet de héros Marvel dans un seul et même film. Non mais vous vous rendez compte un peu du temps et du pognon que ça devrait coûter? Il faudrait d'abord mettre en scène au moins un film pour chaque héros de Marvel impliqué dans l'affaire, rien que pour les présenter au public. Ce qui veut dire: Primo, écrire des histoires uniques pour chaque personnage, mais qui puissent aussi s'imbriquer dans le même univers. Deuxio, trouver des acteurs qui acceptent de les incarner durant facile une bonne décennie. Euh, tertio trimo, il faudrait s'assurer que chacun de ces films soit un succès commercial, pour que les producteurs ne lâchent pas l'affaire en route. Et enfin, il faudrait parvenir à trouver un cinéaste qui serait à la fois suffisamment talentueux pour mener à bien le projet final, mais qui aurait aussi les épaules assez solides pour supporter la pression et les attentes des fans. A l'époque, c'était complètement inconcevable...

En tout cas, il y a bien une personne qui y croyait, lui. Cet homme, c'est Joss Whedon! Joss, qui? Mais si vous savez bien, l'adaptation de Shakespeare en noir et blanc, le scénario d'Alien 4, ça vous dit bien quelque chose. Non? Allez, je déconne. Whedon c'est le créateur des séries télé cultes Buffy et Firefly. Ben voilà, vous voyez bien que vous le connaissez le type... Donc, on est maintenant au printemps 2012, et les Avengers s'assemblent pour la première fois devant les yeux pleins d'étoiles de millions de fans. Le film est un carton planétaire et Whedon est maintenant sur tous les radars. Parce que bon il a peut être accompli un miracle mais pas de repos pour les braves, le monde n'a désormais plus qu'un mot aux lèvres : la suite! Et là, l'enjeu est de taille. Whedon est-il suffisamment intègre pour se mettre à bosser sur une suite digne de ce nom, ou va t'il se reposer sur ses lauriers et compter les billets, en traitant tous ses fans comme de simples vaches à lait?

Après une attente interminable, l'Ere d'Ultron est enfin arrivée. Premier constant rapide. On retrouve tous les ingrédients qui font le charme du premier volet. Les scènes d'action démesurées en mettent une fois de plus plein la vue, les effets spéciaux pètent la classe, les personnages débordent de charisme, et les dialogues sont toujours aussi fins, avec de la punchline qui claque. Tous nos héros favoris sont de retour, certains seconds rôles de l'univers Marvel font aussi un petit coucou en passant, et le film prend même le temps d'introduire de nouveaux personnages dans la foulée. Loki était pressenti pour faire une apparition mais il est malheureusement aux abonnés absents. Peut être pour la version Blu Ray/DVD qui paraît-il est largement plus longue que la version cinéma. Du moins, on peut toujours espérer... Tout ce petit monde aura fort à faire pour stopper les plans diaboliques du nouveau méchant de service, Ultron, et son armée de robots. A première vue, Ultron a tout de la machine de guerre brutale qui parle peu mais cogne fort, mais très rapidement on se rend compte qu'il porte bien son nom d'intelligence artificielle, avec sa gestuelle fluide, et ses piques d'humour bourrées de sarcasme. Un méchant comme on les aime.

Comme toujours, Whedon joue les chefs d'orchestre accomplis pour que le film reste avant tout un véritable travail d'équipe, où chacun donne son meilleur, sachant que tout le monde aura droit a son quart d'heure de gloire au moment propice. Bien sûr, avec autant de héros qui se partagent l'affiche, certains n'ont qu'une présence limitée à l'écran et on aimerait passer plus de temps en leur compagnie. Mais c'est moins un défaut du film qu'une preuve de la qualité de leur interprétation. Car le casting est un sans faute, avec des vétérans parfaitement à l'aise dans leur costume, et des petits nouveaux qui se taillent sans peine la part du lion. Et on appréciera de voir que Hawkeye (ou Oeil de Faucon chez nous), qui était un peu laissé de côté dans le premier opus, prend ici une place grandissante au sein du groupe.

Dans l'ensemble, on navigue en terrain connu et on pourra même reprocher un scénario assez maigre. Mais la vraie différence entre Avengers et l'Ere d'Ultron, c'est le temps que l'on passe avec chaque personnage. Comme le public était déjà censé avoir suivi leurs aventures en solo, le premier Avengers ne perdait pas vraiment son temps pour présenter les héros du film avant de se lancer dans la baston. Au contraire ici, l'Ere d'Ultron est particulièrement bavard. Les relations évoluent, des amitiés se créent et se défont. Cette fois, Whedon explore la part d'ombre des personnages en creusant davantage dans leur passé mystérieux. Bref, pour un blockbuster des familles rempli de bons sentiments, le film est loin d'être avare en moments dramatiques et émouvants. Et c'est la touche Whedon, que de ne jamais perdre de vue le côté humain de ses super-héros.

Plus sombre et plus bavard que le premier volet, L'Ere d'Ultron n'en reste pas moins une suite de qualité qui n'a rien à envier à son modèle. Avec cette ribambelle de films de super héros qui envahissent les écrans ces dernières années, on pourrait craindre l'overdose. Mais tant que Marvel continuera à nous présenter des divertissements de cette qualité, alors on ne peut qu'en redemander. Joss Whedon, c'est mon super-héros à moi.

 

Note: ***/****

 

 

Les commentaires sont fermés.