Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2016

Star Wars Episode VII - Le Réveil de la Force

 

star wars, le réveil de la force, critique, film,

 

Cliquez ici pour voir la critique en vidéo : Vlog #9- Star Wars Episode VII (Spoiler Free)

 

 

 

Star Wars c'est toute mon enfance. J'ai grandi avec les K7 de la première trilogie, j'ai collectionné les figurines, les bouquins, j'ai joué aux jeux vidéos de l'époque, tout ça... Mais voilà, autant j'adore la première trilogie, autant comme beaucoup de monde, j'ai des avis bien plus mitigés sur les épisodes I, II, III. Et quand j'ai appris qu'on allait nous remettre le couvert avec un épisode 7. J''étais pas chaud du tout à l'idée d'être déçu une fois de plus.

Pourtant, je sentais que cette fois, ça allait le faire. Déjà, George Lucas qui cède ses droits à Disney, et JJ Abrams qui reprend les rennes, c'est plutôt une bonne nouvelle. Parce que Disney a fait des merveilles avec les écuries Marvel, alors pourquoi pas? Et surtout parce que JJ Abrams, est un metteur en scène talentueux, intelligent et passionné. Et un gros, gros fan de Star Wars. Le parfait candidat pour lancer le projet dans le plus grand respect de l'oeuvre originale. Et ça a pas trainé. Pour commencer, il a obtenu les services de John Williams pour la musique, il s'est s'associé entre autres avec Lawrence Kasdan (le scénariste de l'Empire contre Attaque (carrément!) pour écrire le scénario. Et encore plus fort, pour célébrer l'occasion, il est parvenu à réunir les acteurs principaux de la trilogie, plus de 30 ans après le Retour du Jedi! Il a donc tout fait pour s'assurer de réaliser son rêve de créer le meilleur Star Wars possible. Et j'avoue que quand la bande annonce est arrivée, je me suis dit que la Force serait avec lui. Et que le film allait vraiment casser la baraque.

Eh ben voilà, presque un mois après sa sortie aux USA en Europe, le film débarque enfin sur les écrans chinois et croyez moi ça pas été de la tarte de faire l'impasse sur le moindre avis critique pendant tout ce temps. Mais j'ai fait l'effort de garder un esprit clair et dénué d'à priori, et je suis allé voir le film dans les conditions optimales (Imax, 3D) pour ne rien regretter. Hélas, à mon plus grand regret, ce Réveil de la Force n'aura réussi qu'à me faire bailler d'ennui.

Le film souffre avant tout de gros problèmes d'écriture. On a en a pour 2h30 mais rien qu'après la première heure, j'avais senti l'histoire se casser la gueule. Les personnages sont fades, leurs relations forcées ne servent qu'à faire avancer une intrigue déjà creuse, le rythme en dents de scie ne s'attarde jamais sur les scènes qu'il faut, et je sais pas qui a écrit ces dialogues de maternelle mais il mérite des baffes. En tant que co-scénariste, Abrams commet une double faute qui fout tout le projet en l'air. D'une part, il se contente de copier les idées de Lucas sans jamais parvenir à imposer sa propre personnalité. Mais en plus, il en fait des tonnes juste pour montrer que l'élève est capable de dépasser le maître.

Donc, en gros on a une histoire cousue de fil blanc qui ne prend aucun risque majeur – à part à un moment mais j'y reviendrai plus tard - et un metteur en scène qui croit -à tort - que plus il en rajoute dans la surenchère, plus son film sera grandiose. Pour le casting, c'est pas mieux. Bien sûr que ça fait super plaisir de retrouver les acteurs originaux après toutes ces années mais parfois, on a juste l'impression qu'ils font partie du cahier des charges. D'un côté, si Peter Mayhew et Anthony Daniels tirent leur épingle du jeu et que Harrison Ford porte à lui seul le film sur ses épaules, au contraire, le rôle de Carrie Fisher est réduit à peau de chagrin. Et R2D2, c'est encore pire. Et je vous parle pas de Mark Hamill. Vous vous êtes jamais demandé pourquoi Luke est même pas sur l'affiche?... Pour résumer, on versera sa petite larme de nostalgie, certes mais ça sent un peu le fan service bâclé à l’arrache...

Du côté des nouveaux arrivants, je vais pas m'attarder sur toute les persos secondaires (incarnés d'ailleurs par de brillants comédiens) qui sont tous passés à la trappe, parce que demain on y est encore. Mais pour les protagonistes, j'ai pas accroché. J'ai l'impression que les jeunes acteurs sont écrasés sous le poids de leur rôle pour leur carrière et ils surjouent tout le temps en se prenant trop au sérieux. Et quand leurs dialogues sont aussi nazes, c'est juste navrant. Le meilleur exemple, c'est le nouveau méchant, Kylo Ren, joué par Adam Driver. L'acteur a prouvé son talent ailleurs, mais Kylo Ren n'est rien d'autre qu'un adolescent capricieux qui n'est que l'ombre de Dark Vador (et oui, j'ai compris que c'était le but de la démarche.. mais ça n'empêche pas que le rôle est écrit avec les pieds, sans aucune nuance).

Après réflexion, j'ai maintenant de la peine pour Hayden Christensen. Il était peut être parfait pour le rôle d'Anakin au final, mais son personnage était tellement mal écrit qu'il n'a jamais pu prouver ce dont il était capable. Sans déconner, Lord Casque Noir a plus de charisme que cette loche. Et justement, le moment est venu de parler de LA scène qui je suis sûr, a déjà fait couler beaucoup d'encre. Je suis sûr que Abrams et les autres se sont rendus compte à un moment que le personnage de Kylo Ren était chiant au possible et qu'il fallait qu'il fasse un truc horrible pour pour qu'on le méprise. Alors boum voilà, il fait un truc horrible. Et après ça, je l'ai méprisé forcément. Donc, techniquement la scène a rempli sa fonction. Mais j'ai surtout hai les scénaristes de toute mon âme pour s'être reposé sur UN effet choc garanti, au détriment d'un travail plus approfondi sur les relations entre les personnages durant le reste du film. Parce que pour le coup, malgré le contexte tragique de la scène, l'impact émotionnel en est tellement réduit que ça en devient un crime. Et on vient de subir une perte irremplaçable. Sans aucun retour en arrière possible.

Pour finir, j'ajouterai que le manque d'imagination dans l'aspect visuel est consternant. Si le début du film, où l'on évolue parmi les carcasses d'anciens vaisseaux de l'empire est prometteur, après j'ai juste le souvenir d'enchaîner les environnements grisâtres et marrons avec quelques marionnettes et des types en costume par ci, par là, pour montrer que ça se passe bien sur une autre planète. On dira ce qu'on voudra de George Lucas mais il reste un excellent créateur de mondes imaginaires. Comparé à lui, Abrams ne lui arrive pas à la cheville. Et en plus, il faut savoir que Lucas est aussi un grand admirateur du travail d'Akira Kurosawa, (le célèbre réalisateur japonais et aussi un maître incontesté dans l'art du mouvement à l'écran) et les scènes de bataille de tous les Star Wars en sont un hommage indéniable. Lucas a toujours soigné la chorégraphie de ses scènes d'action pour que la symbiose se fasse entre ses images et la musique orchestrale de John Williams. Cette fois, y a rien. Les combats sont filmés avec une caméra qui tremblote tout le temps et des cadrages d'une pauvreté affligeante. Il y a bien quelques plans fugaces très réussis, mais ça ressemble trop souvent à un stupide jeu de tir (ah, on me dit dans l'oreillette que Battlefront est sorti juste avant le film, il y aurait t-il une correlation?). Je me demande d'ailleurs si c'est pour ça que même l'immense John Williams n'a pas trouvé l'inspiration pour insuffler un souffle épique aux images. Parce que c'est la seule fois, depuis la création de la saga, qu'aucun thème musical n'aura marqué ma mémoire. Et pour moi, ça, c'est d'une tristesse absolue.

Le trailer donne envie, l'affiche est superbe, mais le film est un gros ratage. Et ça me fend le coeur de le dire, vous avez pas idée. Mais à qui la faute? Un clash au cours de l'écriture? Un projet trop ambitieux qui s'est perdu en route? Le monopole des studios qui ont réduit à néant toute tentative de créativité pour livrer une oeuvre lisse qui plaise au public de masse? Va savoir. Ce que je sais en revanche, c'est qu'après Jurassic World, Terminator Genisys et maintenant Star Wars, ça me fout en rogne de voir sortir des suites de films mythiques toujours plus médiocres et décevantes, dont le potentiel bien présent est immédiatement étouffé dans l'oeuf. Alors oui, Le Reveil de la Force a dépassé tous les records de recettes au box office, bla bla bla mais ça ne veut rien dire. C'est Star Wars, quoi. Je suis prêt à parier que la moitié de la planète avait déjà acheté son ticket avant le jour d'ouverture. Le film lui même n'a pas grand mérite par rapport à son succès commercial.

Pour info, je suis allé voir le film avec deux autres personnes. L'une considère le film comme 'le meilleur Star Wars' jamais réalisé, mais bon elle a aussi beaucoup aimé Jurassic World - ce qui en dit long sur nos différences de goût, et l'autre partage complètement mon avis. L'ironie, c'est que ce nouveau Star Wars m'a ouvert les yeux sur les qualités des épisodes I, II, III. Au moins, sur papier, l'histoire et les personnages fonctionnent bien, même si les films eux, sont affaiblis par trop de passages inutiles. Donc techniquement, si on taille dans le gras en faisant des coupes judicieuses, on obtient des longs métrages d'1h, 1h 30 chacun qui se laissent regarder avec un certain plaisir (et il y a déjà des fans qui se sont attelés à la tâche). Pour ce qui est de l'épisode 7, vu que les défauts du film sont à la source, on pourra faire toutes les coupes possibles, le scénario et les personnages resteront toujours aussi nuls.

Alors si vous aimez vraiment le film, profitez de votre bonheur. Pour les autres, je vais vous proposer à la place une liste d'oeuvres que vous apprécierez si vous souhaitez retrouver l'esprit des premiers Star Wars. Alors, déjà, vous pouvez vous jeter les yeux fermés sur Firefly et Serenity de Joss Whedon (un mec qui qui pourrait donner des leçons à certains dans l'écriture des personnages), ensuite on a les Gardiens de la Galaxie - qui a tous les ingrédients d'un Star Wars pour la nouvelle génération - le trop souvent sous-estimé Titan AE du génie de l'animation Don Bluth, Avatar de James Cameron (qui a réussi à créer tout un eco-système en images de synthèse incroyablement crédible et qui est aussi un conteur d'histoire hors pair), la série Clone Wars de Tartakowski bien meilleure que l'Attaque des Clones dont elle est tirée, et puis juste pour rigoler un bon coup, il y a toujours La Folle histoire de l'Espace de Mel Brooks - le maître incontesté de la parodie.

Voilà, comme vous pouvez voir j'en avais gros sur la patate et il fallait que ça sorte. Merci en tout cas de m'avoir lu jusqu'au bout. Vous avez aussi quelques liens sous la vidéo qui peuvent vous intéresser. N'hésitez pas à laisser vos commentaires pour me donner votre avis sur le film, que vous soyez un fan de la première heure ou un petit nouveau, et si la Force ne l'a pas été, au moins que l'Achtuce soit avec vous...

 

Note : */****

 

Les commentaires sont fermés.